Sous le masque
Peau aime

 

Chloé,

Je vous l’avais bien dit
Trop de trompinette,
Trop de galipettes,
Ça vous ruine une vie,
Ça vous gâche la fête.
Prenez donc soin de votre nénuphar
Qui croît et embellit à l’abri des regards.
Pendant qu’il en est encore temps,
Pour protéger votre tête,
Un conseil excellent :
Point de gants mais un élégant entonnoir
Vous donnera de l’esprit
Dans le reflet du miroir.

 

Mon Beau Ris adoré,

Mon nénuphar me plaît
Il croît comme je voulais.
Mais moi, je voudrais crever
Avant qu’il soit trop tard.
Je veux comme tante Adèle,
À présent, devenir… immortelle.
Elle s’y est prise à temps
Pour rester toujours belle.

Elle est pas belle La vie d’une immortelle ?

 

Vos mots partagés.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.